L’origine du bandana : histoire et signification

Noué en bandeau autour de la tête ou en accessoire pour cheveux, porté autour du cou ou au poignet, parfois même sur nos sacs à main, le bandana n’est pas près de nous lasser ! Ce foulard carré ou à plier en triangle se porte de nombreuses manières pour accompagner tous les styles vestimentaires.

Il s’agit d’un accessoire de mode unisexe, mais également intemporel. Eh oui, ce carré de tissu a traversé les siècles et demeure aujourd’hui toujours très populaire dans les pays occidentaux. Mais quelle est l’origine du bandana ? Revenons ensemble sur son histoire et ses différentes significations.

Bandana Cheveux pour Femme

Histoire : l’origine du bandana

Tout d’abord, notons que très peu de tendances mode survivent si longtemps ! Il y a bien des accessoires et des vêtements que l’on retrouve d’une époque à l’autre, mais la majorité subissent quelques transformations au fil des années. Le bandana, lui, est resté le même depuis des siècles.

Figurez-vous que cet accessoire indémodable est initialement originaire d’Inde où il servait de mouchoir. C’est à force d’échanges commerciaux que cette pièce de tissu a été rapportée et adoptée en Europe grâce aux commerçants portugais.

Ce carré de tissu, souvent confectionné à partir de soie ou de coton, existe depuis des centaines d’années et vient des mots hindis « bandhnu » ou « badhnati » qui se rapporteraient à une technique de coloration du tissu ainsi qu’à sa fonction « d’attache ». À la base il était de couleur rouge avec des motifs blancs, mais c’est le modèle à motifs « Paisley » issu de la ville du même nom en Écosse qui s’est vite répandu, jusqu’à devenir le motif emblématique du bandana.

Bandana Paisley

Et au départ, ce dernier plaît particulièrement en Grande-Bretagne. Au cours du 18e siècle, les Britanniques décident donc de simplifier le terme en « bandana », et ils rapportent eux-mêmes ce foulard aux États-Unis. Ce dernier devient alors l’accessoire phare des cow-boys du grand Ouest qui s’en servent de protection contre la poussière. Puis il fait également des adeptes parmi les gangsters qui eux, le trouvent bien pratique pour se cacher le visage !

Au fil du temps, le bandana a parcouru le monde et séduit plusieurs générations pour finalement devenir un classique des garde-robes occidentales, notamment en bandeau pour cheveux. Tu n’as pas encore le tien ? Alors, jette un œil à nos différents modèles et coloris sur la boutique en ligne d’Adopte un Chouchou, rubrique bandanas !

Signification : le bandana en signe d’appartenance

Avant d’apparaître dans les rues et sur les podiums des défilés, ce foulard d’origine indienne a longtemps fait office d’accessoire de reconnaissance et de signe d’appartenance à des groupes sociaux bien distincts. C’est d’ailleurs encore le cas dans certains endroits du globe. Voyons quelques exemples…

Dans les années 1970, il devient l’accessoire incontournable des hippies dont il compose très souvent les tenues « peace and love » colorées. Il est cette fois arboré dans des motifs flashys et fleuris autour de la tête, notamment lors de festivals épiques tels que celui de Woodstock. À la même époque, il apparaît également à San Francisco comme un code d’appartenance à la communauté homosexuelle.

Bandana Jaune Fleuri

Ce Bandana Jaune peut se porter à l'entour d'un sac à main !

Noué autour du poignet des guitaristes ou porté sur la tête, il fait aussi régulièrement son apparition dans les groupes de musique rock. Souviens-toi notamment du célèbre groupe Guns N’ Roses ou même les Rolling Stones... Ils en étaient fans !

Encore aujourd’hui, ce joli foulard peut aussi marquer l’appartenance à un gang, comme aux US où il constitue un signe d’identification à un gang en particulier en fonction de sa couleur. Les plus connus sont les “Bloods” aux bandanas rouges et leurs rivaux, les “Crips” aux bandanas bleus.

Son usage s’étend également aux rappeurs, aux danseurs de hip-hop et aux motards en Harley Davidson, qui l’adoptent chacun leur tour pour son esthétisme ou son aspect multifonction (essuyer la sueur sur son front, protéger le nez et la bouche de la poussière, protéger son visage du vent et du soleil, etc.)

Si l’on remonte son histoire jusqu’à l’origine du bandana, on se rend compte qu’il a finalement fait des adeptes à toutes les époques. Il y a eu les pirates autrefois, puis les ouvriers des chemins de fer, les femmes travailleuses pendant la Seconde Guerre mondiale, les mineurs, les agriculteurs, les scouts…

Bandana pirate

Bref, vous l’aurez compris, le bandana est un accessoire qui traverse le temps et qui en fonction de l’endroit et de la manière dont il est porté, peut avoir différentes connotations. En plus de ses fonctions classiques d’accessoire de mode ou de cache-cou, il apparaît clairement que ce petit bout de tissu a souvent été un accessoire à caractère rebelle ! D’ailleurs, aujourd’hui encore, il est porté en cache-nez par certains manifestants qui renforcent ainsi sa connotation militante.

D’un simple morceau de tissu carré, ce foulard est donc devenu un accessoire mode indispensable. Il existe désormais de toutes les couleurs pour s’accorder avec un maximum de looks et indépendamment de toute appartenance. Il existe aussi de multiples façons de le porter, mais la tendance du bandana dans les cheveux n’a pas fini de nous séduire ! Et toi, tu connaissais l’origine du bandana ?

Si toi aussi, tu cherches une façon originale de porter ton bandana pour te coiffer, alors on t’invite à lire cet article : « Comment mettre un bandana ». Tu as d’autres idées ? N’hésite pas à les partager avec nous sur les réseaux sociaux !

Articles Récents